Implants mammaires - Mises en garde

Rechercher
en   es  

Nos implants mammaires — MISES EN GARDE —

Les implants mammaires ont une durée de vie limitée. Étant donné les complications éventuelles évoquées ci-dessus et l’usure naturelle de l’implant dans le corps (contraintes mécaniques quotidiennes), l’implant est susceptible de nécessiter un retrait ou un remplacement, ce qui peut impliquer une nouvelle intervention chirurgicale. Le praticien doit prévenir ses patientes de toutes les complications pouvant survenir durant l’intervention et après l’implantation et les informer des alternatives à la solution d’implantation de prothèses mammaires (port de prothèses externes, reconstruction mammaire…).

Il est nécessaire que la patiente soit informée que s’il effectue le retrait de sa prothèse sans réimplantation, le résultat sera inesthétique(poitrine tombante, rides…). Afin de pouvoir procéder à l’implantation, le praticien doit obtenir le consentement libre et éclairé de la patiente à l’aide du formulaire concerné. Il est conseillé au praticien d’insister sur l’importance du suivi normal de détection du cancer du sein, en complément du suivi postopératoire dans la détection d’éventuelles complications. La patiente doit se rendre aux visites de contrôle et signaler tout traumatisme, dégonflement ou douleur au niveau de l’implant.

Il est également indispensable d’insister sur les précautions que doit prendre la patiente, comme notamment la nécessité de conserver sur elle la carte patiente complétée remise par le praticien, l’utilisation de médicaments topiques au niveau des seins, la nécessité de communiquer sur la présence d’un implant mammaire en cas d’examen d’imagerie ou d’intervention médicale près de la zone d’implantation, la nécessité d’attendre au moins 3 mois après l’intervention avant une éventuelle grossesse et l’importance de procéder à un auto-examen des seins tous les mois. Pour ce dernier point, il est recommandé de montrer à la patiente comment procéder.